La Forêt d’Anlier est candidate en tant que parc national

Dans le cadre de son Plan de relance, la Wallonie a émis un appel à projet pour la création des deux premiers Parc nationaux de Wallonie. La candidature de la Forêt d'Anlier a été retenu pour la deuxième phase et ambitionne une reconnaissance prochaine en tant que parc national.

Parcs nationaux
Qu'est-ce qu'un parc national ?

C’est une zone du territoire de minimum 5.000 ha dotée d’un patrimoine naturel exceptionnel, que l’Homme s’engage à protéger. Un Parc national est encadré par 4 objectifs visant à améliorer sa qualité :

  1. Protéger et développer la nature et la biodiversité en agissant sur le maintien et la restauration des espèces animales et floristiques ainsi que des habitats qu’elles fréquentent ;

  2. Valoriser ce patrimoine naturel en développant le tourisme durable ;

  3. Protéger les valeurs paysagère, culturelle et patrimoniale du territoire ;

  4. Améliorer le bien-être et la qualité de vie, contribuer aux développements économique et social durable des citoyens du Parc national et de ses environs.

Le Parc national Forêt d'Anlier
Logo V3.5.png

La cigogne noire, en plus d’être une espèce emblématique du territoire, rappelle la richesse de celui-ci ; elle évolue à la fois au sol, dans les cours d’eau et prend librement son envol.

La vaste forêt d’Anlier est représentée par des feuillus aux couleurs vives, appelant à la balade et à la découverte.

Le bleu du ciel, qui peut également faire référence à l’eau, s’ouvre pour permettre l’envol de la cigogne.

Plus d'informations sur la création de ce logo spécialement conçu pour représenter notre candidature

Quel est le périmètre du Parc national Forêt d’Anlier ?

Le périmètre provisoire du Parc est composé de 3 zones : la zone nodale, comprenant les Forêts d’Anlier et de Rulles, la zone de développement, comprenant les espaces pouvant faire partie de la zone nodale mais lesquels nous n’avons pas encore l’accord des propriétaires, et la zone d’extension, comprenant la forêt de Neufchâteau, qui pourrait également faire partie du périmètre dans le futur.

Quelles sont les grandes actions qui seront menées par la Forêt d’Anlier ?
  • Accompagner la forêt pour qu’elle soit la plus résiliente possible ;

  • Favoriser plus de naturalité au niveau des cours d’eau et leur vallée ;

  • Mener des actions favorables pour les espèces menacées (moule perlière, cuivré de la bistorte, etc.) ;

  • Améliorer la connectivité écologique entre les habitats naturels ;

  • Amener le concept durable de « slow tourisme » ;

  • Promouvoir le développement économique local ;

  • Sensibiliser les citoyens à l’importance de la nature.

Qui soutient le projet ?

Le projet est soutenu par la coalition territoriale qui est composée des communes, des propriétaires (> 200 ha) et gestionnaires (> 500 ha) des espaces naturels repris dans le périmètre, des principales associations en faveur de la nature et des principaux acteurs du tourisme et du patrimoine. Le Parc naturel se charge de l’élaboration du dossier en coordonnant la coalition territoriale.

  • Les communes concernées par le périmètre du projet de Parc national : Habay, Léglise, Fauvillers, Martelange, et Attert ;

  • Les gestionnaires d’espaces naturels : Département de la Nature et des Forêts du Service Public de Wallonie, Direction d’Arlon (cantonnement de Habay) :

  • Les propriétaires : communes de Habay et Léglise, la Wallonie, la Gruerie d’Anlier (qui regroupe l’ensemble des 8 communes propriétaires dans un exécutif commun) ;

  • Le Bureau de projet : Parc naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier ;

  • La principale association reconnues pour la nature et l’environnement active sur le périmètre du projet de Parc national : Natagora ; Contrat de Rivière Semois-Chiers ;

  • Le Centre Régional d’Initiation à l’Environnement actif sur le périmètre du projet de Parc national : l’asbl CRIE de la Forêt d’Anlier - Nature Attitude ;

  • Les principaux acteurs du Tourisme et du Patrimoine : Maison de Tourisme Haute-Sûre Forêt d’Anlier, Syndicats d’Initiatives et Offices de Tourisme de Fauvillers, Léglise, Attert, Martelange, Habay, Marbehan, Bastogne, Vaux-sur-Sûre), Musée en Piconrue, et les 4 Cercles d’Histoire du territoire : Bastogne, Habay, Neufchâteau et Martelange.

 

  • Acteurs du développement local et de l’animation économique : Agence de Développement Local LFMW ; Intercommunale IDELUX ; Groupe d’Action Locale Haute-Sûre Forêt d’Anlier ;

  • Communes de la zone d’influence et déjà membres du « Comité de massif Forêt d’Anlier » : en plus des communes concernées par le périmètre du Parc national : Bastogne, Neufchâteau et Vaux-sur-Sûre ;

  • Fédérations de professionnels du tourisme : Sentiers de Grande Randonnée, Gites Kaleo,

  • Associations de clubs de marche, groupes vélo/cyclo et clubs équestres : La Rustine, Gracq, JeCoursPourMaForme, JeRoulePourMaForme, Echappée Belle Cousteumont, Marcheurs de Rulles, Centre Sportif de Léglise, RCCA Les Fossés, Vélo passion, Tous à Pied…

Presse
Equipe
Divers_forêt_D. Reiskoffer.jpg

Thierry JAUMAIN

Coordination

Petit descriptif blabla

texte

mail@parcnaturel.be 000 00 00 00

Divers_forêt_D. Reiskoffer.jpg

Thierry JAUMAIN

Coordination

Petit descriptif blabla

texte

mail@parcnaturel.be 000 00 00 00

Divers_forêt_D. Reiskoffer.jpg

Thierry JAUMAIN

Coordination

Petit descriptif blabla

texte

mail@parcnaturel.be 000 00 00 00

Divers_forêt_D. Reiskoffer.jpg

Thierry JAUMAIN

Coordination

Petit descriptif blabla

texte

mail@parcnaturel.be 000 00 00 00