Le site du Parc naturel

Restauration de la continuité écologique

Les poissons doivent pouvoir se déplacer entre les différents milieux propices au déroulement de leur cycle biologique (en particulier lors de la période de frai). La continuité écologique garantit en outre la survie des populations en cas de stress exceptionnel (pollution, assec...). Or, la libre circulation piscicole est souvent perturbée par de nombreux ouvrages (buses, ponts...) situés directement dans le lit mineur. Différents paramètres (souvent cumulés) peuvent compromettre la franchissabilité de ces ouvrages.

1. Propriétés de l'ouvrage : une pente trop forte, un fond trop lisse et/ou une hauteur d'eau insuffisante rendent un ouvrage difficilement franchissable.

2.  L'absence de fosse d'appel ne permet pas au poisson de s'élancer. En outre, l'absence de fosse empêche la dissipation de l'énergie hydraulique accumulée dans l'ouvrage.

3. Une hauteur de chute trop importante peut empêcher tout franchissement. La hauteur critique dépend des capacités de saut des différentes espèces.

Le Parc travaille à la restauration de la continuité écologique de son réseau hydrographique. Différentes passes à poissons et autres aménagements sont mis en œuvre de manière à effacer les obstacles identifiés comme prioritaires (en termes de linéaire déconnecté, potentiel d'accueil amont, zone à moule perlière...). Nous intégrons aussi dans nos actions les aspects liés à la biodiversité génétique de la truite fario, et ce dans un but de préservation des souches autochtones peu introgressées par les poissons d'élevage.

Brochure MigraSûre

Plus d'information sur les sites www.crhs.eu et www.loutres.eu

Downloads

Wallonie-Bruxelles Tourisme Tourisme Wallonie Wallonie Wallonie Europe
L'Europe investit dans les zones rurales
Development & Web design by defimedia , powered by AToms