Le site du Parc naturel

Gestion des espèces exotiques invasives

Améliorer l'habitat de la loutre, c'est avant tout préserver la végétation indigène qu'elle utilise comme abri (ronciers, massifs de saules, buissons d'épineux, roselières, ...), ainsi que les structures qui lui servent de cache : terriers, cavités rocheuses, tas de bois,... mais c'est aussi éviter la colonisation par des plantes exotiques invasives ; la gestion réalisée concerne la berce du Caucase, la balsamine de l'Himalaya et le solidage.

Wallonie-Bruxelles Tourisme Tourisme Wallonie Wallonie Wallonie Europe
L'Europe investit dans les zones rurales
Development & Web design by defimedia , powered by AToms